La vingt-cinq

Le Transsibérien c’est du toc
Il esquive Poulcanastroc
L’Orient-Express est un ratage
Il évite Kertatupage
Le Pacific Railway j’abhorre,
Il ignore Poullic al Lor
Mais la vingt cinq, la ligne reine
Elle au moins dessert Palaren

Yvon Coquil

Des poèmes sur les bus

Petit retour en arrière… Pendant 4 ans, de 2006 à 2009, des poèmes lauréats étaient affichés au flanc des bus brestois pendant trois semaines, un mois environ – le jeu se déroulait à cette époque uniquement sur tickets de bus.
Voici quelques uns de ces poèmes :

Bus décoré, non avec des poèmes lauréats, mais avec des invitations à concourir, sous forme de poétickets, pendant le mois de mars 2007 :

Quand pointent les crocus
Écrire à qui l’on aime
Un tout petit poème
Sur un ticket de bus

Prenez votre poème en photo !

Quelques nouvelles de la poésie sur tickets…

La date de clôture du jeu est reportée à une date encore non précisée, afin que les participants aient la possibilité, dans quelque temps, de nous faire parvenir leurs poétickets.

Il est aussi possible de prendre son poème en photo et nous l’expédier… merci à ceux qui l’ont déjà fait !

L’adresse à laquelle nous envoyer le scan ou la photo de votre poème sur étiquette, ticket ou tout support apparenté, est la suivante :

Le jury se réunira donc plus tard cette année. Nous publions aussi sur ce blog, à partir d’aujourd’hui, un poème par jour, souvent puisé parmi ceux reçus les années précédentes.

Mais, à tout seigneur, tout honneur, commençons par un poème inspiré à Yvon Coquil, parrain de l’édition 2020, par un ticket de bus :

Après mon bus j’ai cavalé
Mais il ne m’a pas attendu
Quand, enfin, je l’ai rattrapé
C’était pour rien: j’étais rendu.

N’oubliez pas :

Poétickets d’Yvon Coquil

Nous publierons, pendant tout le mois, les poèmes inspirés au romancier Yvon Coquil, parrain des poétickets 2020, par toutes sortes de tickets.

Il n’y a plus de poinçonneur
Station Lilas tout comme ailleurs
Sur les quais plus de confettis
Mes trajets sont devenus gris

Un spectre vient hanter la rue de Saint-Malo
Dans les ruines fumantes du Refuge royal
La Belle Tamisier y mena carnaval
Jamais un incendie n’a été aussi beau

Yvon Coquil

A vous de jouer ! La règle du jeu.

Où trouver des urnes ?

Vous pouvez déposer vos poétickets dans une des urnes installées dans Brest et alentours, ou nous les expédier par la poste.

Nos urnes sont, la plupart du temps, des pots de fleurs transformés. Ici à la médiathèque des 4 Moulins, sous les pales du moulin.


Où trouver des urnes ?

Café du coin d’la rue – rue St Malo
Épicerie bio Chez Nano à Treglonou
Le Refuge Royal – rue de la porte

Dans les librairies :
Librairie Dialogues
Les curiosités de Dialogues
La Petite Librairie

Dans les médiathèques :
Atelier Canopé du Finistère – 45, rue de L’Elorn- Immeuble Le Fromveur
Médiathèque des Capucins, au rayon littérature
Médiathèque des Quatre Moulins
Médiathèque de Saint Martin
Médiathèque de Saint Marc
Médiathèque de Bellevue

Quelques uns des lycées et collèges (au CDI) :
Lycée de l’Elorn à Landerneau
Lycée Dupuy de Lôme à Brest
Lycée Kerichen à Brest
Collège de La Fontaine Blanche à Plougastel Daoulas
L’Iroise à Brest
Lycée Amiral Ronarc’h à Brest
Ecole Kergroas à Lannilis
Ecole Diwan à Guissény

A la médiathèque des Capucins.