La règle du jeu

- Ecrire un poème sur une face d’un ticket : de train, de cinéma, de bus, d’avion, de bateau, de courses, de stationnement, de spectacle…

– Laisser ses coordonnées sur l’autre face.

– Indiquer son âge si l’on a moins de onze ans.

– Faire parvenir son poéticket à l’association Compter les girafes avant le 31 mars 2017

– Le thème du concours pour l’édition 2016, parrainée par Michel Aïdonidis, chef du centre météorologique de Brest, est :

Tête en l’R

Chaque lauréat reçoit un tickart, qui est l’oscar du ticket. Il s’agit d’un ticket d’honneur signé de Michel Aïdonidis, collé sur un crayon fiché dans une gomme.
Lors d’une cérémonie grandiose.

tickartTickart

Les fautes d’orthographe ne sont pas pénalisées. Quelquefois même, si elles sont très jolies, elles peuvent constituer un avantage.

Les poèmes hors-sujet sont admis.

L’association Compter les girafes se réserve le droit de publier les poèmes reçus, d’une manière ingénieuse et rigolote.

Ce jeu n’est pas réservé aux brestois, tout le monde peut participer ! On peut écrire autant de poèmes qu’on veut. Des urnes sont disponibles en mars dans de nombreux points de Brest.

Il est bien sûr possible d’expédier ses poétickets par la poste à l’association :

Concours poétickets
16 avenue Clemenceau
29200 Brest

On peut participer dans toutes les langues et contribuer en traduisant la règle du jeu (voir la rubrique « Dans toutes les langues… »).